Pieds plats et douleurs : origines et traitements possibles

Pieds plats et douleurs : origines et traitements 

Le fait d’avoir des pieds plats oblige certaines personnes à modifier leur mode de vie et leur manière de marcher. C’est une pathologie qui se produit fréquemment lorsqu’on est adulte. Il ne faut pas s’étonner à ce que cela atteigne un grand nombre de personnes, puisque plusieurs facteurs contribuent à sa formation. Toutefois avant de chercher à s’en débarrasser, il y a lieu de comprendre ce qu’est réellement un pied plat et en connaître les causes. Celles-ci peuvent différer d’un patient à un autre.

Un peu d’anatomie

Les pieds plats sont souvent dus à une malformation plantaire qui dans la plupart des cas provoque des douleurs et une altération de la démarche. En observant bien, un pied normal possède une courbe au niveau de la voûte plantaire permettant ainsi l’allongement des pieds lorsque le sujet se déplace. En effet, la voûte sur la plante du pied joue un rôle crucial dans la répartition du poids sur les jambes et les pieds. Elle doit être flexible et résistante au point de permettre un allongement des pieds.

Dans le cas d’un pied plat, on remarque souvent une petite voûte et même une absence de voûte. Ce problème provient surtout du dysfonctionnement du tendon tibial postérieur. Si la pathologie persiste au fil des années, la voûte va s’aplatir. Cela pourrait entraîner plus d’instabilité du talon, le rétrécissement du tendon Achille, l’évolution de l’arthrose ainsi que la déformation de l’articulation de la cheville.

Les causes du déséquilibre musculaire

On ne peut pas traiter efficacement la pathologie des pieds plats sans un minimum de connaissances sur les origines de celle-ci. Il est fort probable qu’elle puisse provenir soit d’une malformation osseuse congénitale soit, elle se développe avec le temps. Il se peut également que cette pathologie atteigne les enfants en bas âge. En revanche, le déséquilibre musculaire peut être acquis suite à de nombreux facteurs liés à l’endommagement du tendon comme les blessures, l’obésité, l’arthrite, le diabète, les maladies musculaires, la grossesse et même le vieillissement.

De manière générale, il faudra mentionner également les autres facteurs accentuant l’affaissement de la voûte.

  • la pression de la gravité : c’est-à-dire, le poids du corps sur les pieds.
  • la surcharge pondérale : Avoir un surpoids engendre une plus grande charge sur les pieds à la marche.
  • la présence d’une voûte supinatrice  arquée: celle-ci ne résiste pas au choc lorsqu’elle est rigide.

Comment soigner les pieds plats?

Généralement, les patients traînent avec eux des douleurs ou problèmes aux jambes et aux pieds dus à l’absence de voûte. Par contre, certains patients ayant ce type de pathologie du pied ne subissent aucun symptôme significatif. C’est pourquoi un diagnostic s’assurera de prescrire un traitement adapté au client. Pour la plupart des cas, les solutions ci-dessous sont à considérer :

Mesures préventives :

  • porter des chaussures confortables qui fixent la voûte plantaire et qui ne serrent pas l’avant-pied et les orteils
  • mettre régulièrement des chaussures de sport à la place des talons hauts
  • pratiquer des activités sportives : étirement, échauffement et renforcement des pieds

Mesures d’atténuation :

  • poser un sac de glace sur les pieds
  • soulever le pied
  • mettre des coussinets dans les chaussures
  • prendre des médicaments antidouleur

Mesures thérapeutiques :

  • se reposer
  • prendre des médicaments analgésiques
  • faire des exercices d’étirements
  • modifier son de mode de vie

Mesures curatives :

  • traitement de physiothérapie ou d’orthopédie entre autres à l’aide d’orthèses plantaires
  • traitement chirurgical. Il s’agit d’insérer un implant pour limiter l’affaissement de la voûte plantaire ou dans les cas plus sévères de couper les os pour corriger la déformation des pieds plats.

En bref, selon les recherches, le fait d’avoir un pied plat peut être un atout non négligeable. Cela peut protéger le sujet contre toutes formes de stress. En revanche, dans le cas où les douleurs s’accentuent, le sujet sera amené à modifier complètement ses habitudes de vie en faisant des activités physiques ou en essayant toujours de contrer ses douleurs. La pertinence de consulter si le pied plat est symptomatique est évidente lorsqu’il s’agit de continuer à profiter de son travail, ses loisirs et ses activités quotidiennes sans douleur.