La santé des pieds et les différents métiers

La santé des pieds et les différents métiers

Plusieurs professions gravitent autour de la santé des pieds et chacune d’elle détient des particularités propres. Les différents spécialistes du pied ont des connaissances et des champs d’expertise propres pouvant vous aider, quel que soit votre besoin. Il est toutefois important de délimiter les responsabilités et la mission de chacun afin de recevoir le traitement adéquat.

Afin de mieux comprendre comment ces experts peuvent vous soigner et vous assurer une prise en charge correspondant à votre situation, voici la distinction entre les cinq grandes professions relatives à la santé de vos pieds.

 

LE PODIATRE

Le podiatre est un spécialiste de la santé des pieds. Ayant obtenu un doctorat de premier cycle en médecine podiatrique, il est apte à diagnostiquer et traiter de nombreuses maladies du pied. Le podiatre reçoit ses patients en milieu hospitalier public ou en clinique privée et doit être membre de l’Ordre des podiatres du Québec.

 

LE CHIRURGIEN PODIATRIQUE

En plus d’exercer la profession de podiatre, certains professionnels détiennent également une résidence en chirurgie podiatrique. Ayant les mêmes droits qu’un podiatre, le chirurgien peut quant à lui opérer certaines pathologies du pied en pratique privée.

 

LE PODOLOGUE

La mission du podologue est de soulager les différents inconforts aux pieds et de partager des conseils de prévention et d’hygiène.

Contrairement à la France, le podologue québécois n’est pas reconnu par la Loi sur la podiatrie. Chez nous, son rôle est comparable à celui des infirmiers et infirmières auxiliaires, toutefois, le podologue n’est membre d’aucun ordre professionnel.

 

LE TECHNICIEN (INFIRMIÈRE ET INFIRMIÈRE AUXILIAIRE) EN SOINS DES PIEDS

Le technicien en soins du pied effectue une série de traitements sur les pieds, sous la supervision du podiatre. Ayant suivi une formation de 160 heures, il prodigue des soins relatifs aux cors, durillons, crevasses, ou ongles pathologiques, par exemple. Certains traitements doivent toutefois être remis entre les mains d’une infirmière, comme les verrues ou les ulcères.

Le ou la technicienne (infirmière auxiliaire) ne peut en aucun temps émettre un diagnostic ou remettre une ordonnance, mais est encadrée par un ordre professionnel.

 

L’ORTHÉSISTE

L’orthésiste a suivi une formation collégiale. Il fabrique et ajuste les orthèses et prothèses selon l’ordonnance du podiatre (dans le cas des orthèses plantaires) ou du médecin. Il ne peut pas évaluer une pathologie du pied, sauf dans le cas de l’ajustement de l’orthèse prescrite. L’orthésiste peut cependant, à la suite d’une ordonnance, contribuer à l’évaluation d’un patient sous immobilisation dans le cadre du suivi de sa condition. L’orthésiste peut également ajuster ou réparer des orthèses sans ordonnance lorsqu’il s’agit d’adapter une orthèse ou d’en prolonger l’utilisation, toujours sans modifier l’ordonnance originale.

 

TECHNICIENNE OU PÉDICURISTE

Également en lien avec les soins des pieds, le ou la pédicuriste est plutôt responsable du volet esthétique et de la beauté des pieds. N’ayant suivi aucune formation relative à la santé, le ou la pédicuriste a plutôt appris les techniques de poses d’ongles et d’application de vernis. En aucun temps, le ou la technicienne n’est supervisée par un professionnel de la santé ou un podiatre.

 

Peu importe votre situation, n’hésitez pas à vous informer auprès de votre médecin. Il sera en mesure de vous recommander au bon spécialiste du pied.

 

Source : http://ordredespodiatres.qc.ca/

%s