Comment calmer une douleur sous le pied?

Comment calmer une douleur sous le pied?

Une douleur sous le pied peut avoir de multiples origines, pour la calmer, il est donc nécessaire de l’identifier. Vous souffrez d’une douleur sous le pied? Voici quelques pistes pour vous aider à la soulager en attendant de consulter un spécialiste.

Douleurs à la base du talon : la fasciite plantaire

Aussi connue sous le terme «Épine de Lenoir», la fasciite plantaire se manifeste généralement à la base du talon (bien qu’elle puisse aussi irradier dans l’ensemble du pied). Elle résulte principalement d’une pression excessive sur le pied qui provoque une rupture des ligaments. Apparaît alors une douleur intense ainsi qu’une sensation de raideur au niveau du talon.

Comment reconnaître la fasciite plantaire

  • Douleur intense sous le pied;
  • Raideur dans le talon;
  • Sensation de brûlure à la base du talon ou dans tout le pied.
La douleur sous le pied est ressentie davantage le matin, au réveil, lorsque l’on pose le pied par terre. Elle peut aussi se manifester lorsque l’on se relève après s’être reposé en position assise, après une longue séance d’exercice ou encore, après être resté plusieurs heures debout.

Éventuelles causes de la fasciite plantaire

  • Des chaussures non adaptées à la morphologie;
  • Des pieds plats ou pieds creux;
  • Un excès de poids (dont une grossesse).

Idées pour calmer la douleur sous le pied

Le seul moyen de calmer la douleur est de faire baisser l’inflammation. Pour cela, vous pouvez :
  • Utiliser une orthèse adaptée dans votre chaussure afin de supporter la voûte plantaire;
  • Appliquer de la glace sur la zone affectée au moins 4 fois par jour;
  • Rester pieds nus le plus souvent possible;
  • S’étirer quotidiennement;
  • Prendre des anti-inflammatoires (sans en abuser).
D’autres solutions efficaces sont proposées par les professionnels de santé. Ne laissez jamais une douleur vous gâcher la vie sans consulter un médecin.

Douleur sous l’avant du pied : le névrome de Morton 

S’il est invisible, le névrome de Morton n’en est pas moins douloureux. Dans la plupart des cas (75 à 80), cette pathologie touche les femmes. Avec le bout des doigts, la voûte plantaire est la zone du corps qui comprend le plus de nerfs. Le névrome de Morton est le résultat d’un pied comprimé, dont les nerfs situés entre les orteils (et plus précisément dans le 3e espace intermétatarsien), voient leur diamètre augmenter tout en se déformant. Ce nerf devient tellement sensible que la moindre compression génère une douleur très intense.

Reconnaître le névrome de Morton

  • Apparition de douleurs intenses dans la partie antérieure du pied;
  • Gêne comparable à celle d’un caillou dans la chaussure;
  • Douleurs violentes lors de la propulsion;
  • Sensation de décharge électrique.

Éventuelles causes de la maladie de Morton

  • Le port de chaussures trop étroites;
  • L’épaississement et la cicatrisation autour des nerfs en réponse à une pression, une irritation ou une blessure.

Idées pour calmer la douleur

La première chose à faire est de consulter un spécialiste afin d’analyser le problème le plus rapidement possible. En attendant, vous devrez choisir des chaussures plus larges et confortables avec des talons bas. La prise d’anti-inflammatoires à faible dose peut également représenter une solution.
S’il est diagnostiqué comme tel, le névrome de Morton pourra être soulagé par des injections de corticoïdes voire même par une ablation du névrome. Cette ablation n’a généralement aucun retentissement sur la marche ou la vie du patient.

Fasciites plantaires –
Les questions les plus fréquentes